Amener son bébé au boulot – une solution au défi du worklife balance?

email

 

 

 

 

Un bébé au travail? Ces images sont surprenantes, nous n’avons pas vraiment l’habitude de voir des enfants dans un contexte pro. Sur la 1ère photo, Licia Ronzulli, députée européenne, amène son bébé d’un mois lors d’un débat au Parlement Européen sur la situation des femmes au travail (1).

Licia Ronzulli says she wanted to make a point about the difficulties women face in trying to juggle careers and child care. [...] (She) got a round of applause as she got up to speak.

La petite Vittoria grandit et continue de participer à des sessions du parlement, comme le montrent les autres photos – Mme. Ronzulli souhaite par son combat “aider les femmes qui ne devraient pas être confrontées à l’obligation de choisir entre le travail et la famille” (elle explique ses motivations ici).

Le sujet des enfants sur le lieu de travail fait débat. Au Canada, deux incidents en février et mars 2012 semblent avoir suscité de vives discussions:

  • Une parlementaire aurait été invitée à quitter le parlement avec son bébé. La vidéo est intéressante: le problème pour une parlementaire de concilier son activité professionnelle avec sa maternité est reconnu (le président de la chambre évoque sa sympathie), mais il y a un flou sur les limites (être accompagnée de son bébé? l’allaiter?).
  • Une élue locale a été critiquée publiquement par des collègues parce qu’elle amène son bébé au travail. “Personally, I am finding it disruptive and distracting. More importantly, how do you feel about your tax dollars going to pay someone to care for her own child?”

Si en théorie on se plait à distinguer la vie professionnelle et personnelle, il est certain que les frontières entre ces deux sphères sont poreuses - pour le meilleur et pour le pire. Et ces débats l’illustrent bien.

  • Serait-il plus efficace d’écourter les congés maternité et permettre aux parents de venir avec leurs bébés sur le lieu de travail? Est-ce qu’un bébé constitue une gêne pour les autres salariés?
  • Jusqu’où va la responsabilité des entreprises/ employeurs concernant les choix familiaux de leurs salariés? Si les employeurs acceptent que les salariés amènent leurs enfants au travail, n’est-il pas légitime qu’ils exigent en contrepartie qu’ils travaillent à la maison?
  • Souhaiteriez-vous amener votre enfant au travail? Préféreriez-vous garder séparées vos vies professionnelle et familiale?
  • Apparemment cette question est féminine. Je n’ai pas trouvé d’informations sur des cas similaires concernant des hommes. D’ailleurs dans le cas de la parlementaire canadienne, le président du parlement exprime tout sa sympathie aux femmes qui concilient maternité et travail en expliquant qu’il est lui-même père de 4 enfants, mais lui ne semble pas avoir de souci de mode de garde.

Licia Ronzulli exprime bien les ambivalences du sujet: amener sa fille au parlement est à la fois un acte militant, un refus de sacrifier le travail ou le familial, une problématique de garde… En tous cas, son initiative interpelle sur nos sacro-saintes limites entre le pro et le perso. Pas simple!

(1) Working mother takes baby to Parliament, sept. 2010, BBC World News.

(2) Baby at work criticized by councillor’s female colleague, mars 2012, CBC News.

Photos: Empruntées à Muna AbuSalayman, aux autres articles cités.

Merci Magali pour le lien!

email